Au Nigeria, GoodTalent aide les entreprises à recruter

par | Mai 17, 2022 | Entrepreneuriat | 0 commentaires

La technologie se retrouve de plus en plus au cœur de la plupart des initiatives des entrepreneurs africains. Ils proposent des alternatives intéressantes pour régler les problèmes inhérents au continent.

GoodTalent est une plateforme mise en place par une start-up nigériane éponyme. Elle permet aux entreprises de recruter les jeunes talents pour différents types de contrats. La start-up, fondée en 2020 par Jimmy Braimah (photo), a réussi plusieurs tours de table d’un montant total de 50 000 $.

La plateforme permet de « réduire les coûts et le temps d’embauche en recourant au crowdsourcing pour vos techniciens : un vivier de talents, une messagerie instantanée, des recommandations de talents basées sur les compétences ou en demandant à la communauté des références ».

GoodTalent, à travers son fonctionnement, veut démocratiser la manière dont les entreprises embauchent, sélectionnent et rémunèrent les meilleurs techniciens. La solution ne dispose pas encore d’application mobile. C’est donc via sa plateforme web que les utilisateurs peuvent accéder aux services que propose la start-up.

Les particuliers s’inscrivent en renseignant des informations telles que le nom, le prénom et l’adresse mail. Quant à GoodTalent, elle dispose d’entreprises partenaires qui recrutent sur sa plateforme ; et pour les autres, elle propose plusieurs types d’abonnements pour accéder aux dossiers des talents. En fonction de l’abonnement, l’entreprise peut effectuer un certain nombre de recrutements et peut publier des offres d’emploi de façon illimitée. En ce qui concerne les tarifs, ils commencent à partir de 100 $.

En février 2022, la start-up a reçu le prix de la Start-up de l’année 2021 de la communauté Hackernoon. « Nous construisons une entreprise qui sera à l’avant-garde du recrutement d’ingénieurs d’ici un à deux ans. Nous donnons aux entreprises le choix d’être flexibles dans leur stratégie de recrutement. Nous savons tous que les start-up perdent la guerre des talents, c’est pourquoi nous fournissons les bons outils pour permettre aux start-up à petit budget de concurrencer efficacement les grandes entreprises », a affirmé Jimmy Braimah.

Adoni Conrad Quenum

0 0 votes
Évaluation de l'article

Afrik Jeunes Magazine

C’est une selection de la crème de la crème d’information unique pour nos chèrs lecteurs, regrouper en un lieu pour votre satisfaction.

Pour ne rater aucune édition et les supers informations et promotions presents dans notre magazine, abonner vous à notre liste de diffusion.

By Loïc Gabin

Passionné du journalisme, j'offre par cet espace un lieu où tout amoureux de l'information pourra trouver ce qui l'aidera dans son activité.

D’autres articles simillaires

0 Comments

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: Content is protected !!

Inscrivez-vous à notre liste de diffusion d'information

 

 Consultez lnos articles et suivez les informations en temps réel et accédez à l’actualité des startups et téléchargez gratuitement votre magazine mensuel en vous inscrivant sur notre Newletter Gratuitement.

Consultez votre messagerie pour confirmer votre abonnement !

Pin It on Pinterest

Share This